Travail du Lundi 11 mai

Bonjour à tous, voici le travail du lundi 11 mai, mais avant, voici les corrigés des travaux du mardi 5 mai. Bon travail !

Mathématiques : fractions décimales et droite numérique

Lecture compréhension

1./ Vrai ou faux ?

– Les animaux trouvaient facilement de la nourriture.
FAUX
– L’araignée part à travers le désert pour trouver de quoi manger.
FAUX
– L’araignée découvre une bananeraie, cachée dans la forêt. VRAI
– Il ne faut pas crier le nom du bananier, sous peine de mort. VRAI
– L’araignée partage les bananes avec le lézard.
FAUX
– L’araignée ne trompe que des petits animaux.
FAUX
– L’araignée trouve de la viande pour accompagner ses bananes. VRAI
– L’araignée est même parvenue à manger un éléphant. VRAI
– Le lièvre mange toutes les carottes.
FAUX
– Le lièvre s’est montré plus malin que l’araignée. VRAI

2./ Réponds aux questions suivantes :

– Qu’a découvert l’araignée dans la forêt ?

L’araignée a découvert une bananeraie magique, cachée dans la forêt.

– Pourquoi l’araignée commence-telle par tromper le lézard ?

L’araignée commence par tromper le lézard car il n’était pas très malin et qu’il n’avait pas la force de se venger s’il s’apercevait d’une tromperie.

– Explique la phrase : Au fur et à mesure que la forêt se vidait, l’araignée grossissait.

L’araignée mange tous les animaux les uns après les autres. La forêt se vide donc de ses animaux, et pendant ce temps, l’araignée grossit.

– Comment le lièvre a-t-il réussi à piéger l’araignée ?

Le lièvre a fait semblant de ne pas voir le bananier magique et l’araignée a fini par prononcer les mots interdits.

– Quelle est la moralité de cette histoire ?

Il y a toujours une limite en tout. Celui qui se croit rusé, comme l’araignée, trouvera toujours quelqu’un pour le surpasser.

Passons maintenant au travail du Lundi 11 mai

Calcul mental : Multiplier par 5, 50

 Les calculs sont à faire dans le cahier du jour ( si possible sous la dictée) comme d’habitude, écrire le calcul et la réponse. Pour le problème, seuls le calcul et la phrase-réponse suffisent. Tu peux ensuite te corriger à l’aide de ta calculatrice.

32 x 5 =

0 x 50 =

12 x 50 =

28 x 5 =

13 x 50 =

30 x 5 =

82 x 50 =

62 x 5 =

98 x 5 =

22 x 50 =

26 x 50 =

60 x 5 =

84 x 50 =

15 x 5 =

36 x 50 =

68 x 5 =

104 x 5 =

32 x 50 =

Avant de les manger, Adam a fait 12 tas de 5 frites.

Combien Adam va-t-il manger de frites ?

Mathématiques : résolution de problèmes

Recopie les énoncés dans ton cahier du jour et résous chaque problème en faisant apparaître ton calcul et ta phrase-réponse qui reprend les mots de la question.

1. Le directeur de la Galerie Pierroly a acheté un tableau 17 500 € puis l’a vendu 19 200 €. A-t-il gagné ou perdu de l’argent ? Combien ?

2. Nicolas compte les cartes postales de sa collection. Il en emmène 450 pour une exposition. Dans la journée il en vend et en achète. Le soir, il les recompte et en trouve 200 de plus que le matin. Combien en a-t-il acheté ?

3. Au moment d’ouvrir les portes de l’aquarium de Touraine aux visiteurs, les employés comptent les poissons exotiques. Ils en trouvent 198 de moins que l’été dernier. Ils savent qu’il y a eu 1 263 naissances pendant l’hiver. Combien de poissons sont morts dans le même temps ?

4. Monsieur Henri employé aux archives départementales range des dossiers. Il en a 378 de plus que la veille. En sachant qu’il a ajouté 466 nouveaux dossiers, combien a-t-il jeté de dossiers périmés ?

5. En 2 ans (1998 et 1999), il y a eu 12 736 spectateurs de plus au grans Stadium. En 1998, il y avait eu 18 504 spectateurs de moins. Combien y en a-t-il eu de plus ou de moins en 1999 ?

Lecture compréhension

Lis le texte suivant et réponds aux questions en faisant des phrases complètes dans ton cahier du jour.

Les oiseaux

Un homme attrapa un jour un oiseau au plumage multicolore. Heureux de sa prise, il décida de le mettre en cage afin que par son chant l’oiseau égaye sa maison.

– Que me veux-tu ? lui demanda le malheureux animal. Regarde donc mon maigre corps, mes fines pattes et ma pauvre tête. Je ne suis qu’un vieil oiseau dont les cordes vocales sont usées. Tu ne pourras rien tirer de moi. Rends-moi la liberté et en échange je te révélerai trois vérités qui te seront vraiment utiles. Je te dirai la première alors que tu me tiendras encore dans ta main, la seconde lorsque je me trouverai en sûreté sur un arbre et la troisième après avoir atteint le sommet de la colline.

– J’accepte ta proposition, répondit l’homme. Dis-moi donc la première vérité !

– Ne regrette jamais la perte d’une chose, fût-elle aussi précieuse que la vie déclara l’oiseau.

Curieux d’en savoir plus, l’homme ouvrit sa main et libéra l’oiseau. Ce dernier alla se réfugier sur la plus haute branche d’un arbre voisin, d’où il révéla la seconde vérité :

– Si quelqu’un te raconte une chose absurde, n’y crois pas avant d’en avoir contrôlé la véracité.

L’oiseau quitta alors sa branche et gagna le sommet de la colline.

– Homme stupide, poursuivit-il, sache que je porte en moi deux énormes joyaux pesant chacun cent grammes. Ils t’auraient appartenu si tu m’avais tué au lieu de me remettre en liberté.

Stupéfait par la révélation de l’oiseau, l’homme garda un moment le silence avant de reprendre la parole.

– Dis-moi au moins la troisième vérité, supplia le malheureux.

– Tu n’as pas un brin d’intelligence ! répondit l’oiseau. Tu as déjà oublié ce que je venais de te dire. A quoi bon te donner la troisième vérité puisque tu n’as pas prêté attention aux deux premières. Je t’ai dit de ne jamais regretter la moindre chose perdue et de ne pas croire à une absurdité. Et te voilà justement à la fois affligé pour une chose perdue et croyant à la pire des absurdités. Mon poids ne dépasse guère vingt grammes, comment deux joyaux pesant deux cent grammes pourraient-ils se loger en moi ? Tu es vraiment un insensé !

Le frêle oiseau quitta alors le sommet de la colline et disparut à l’horizon, laissant notre homme méditer sur ses paroles.

Conte du monde arabe, anonyme

1./ Vrai ou faux ? Recopie la question dans ton cahier du jour puis uniquement la bonne réponse (vrai ou faux)

– Les plumes de l’oiseau étaient de toutes les couleurs. Vrai/faux

– L’homme veut vendre l’oiseau au marché. Vrai/faux

– L’oiseau est heureux de finir sa vie dans une cage. Vrai/faux

– L’oiseau propose de révéler trois vérités en échange de sa liberté. Vrai/faux

– L’homme refuse la proposition du vieil oiseau. Vrai/faux

– L’oiseau transporte dans son ventre des pierres précieuses. Vrai/faux

– L’homme regrette de ne pas avoir récupéré les énormes joyaux. Vrai/faux

– L’oiseau, en fait, ne porte en lui aucun joyau. Vrai/faux

– L’homme n’est pas très attentif aux révélations de l’oiseau. Vrai/faux

– L’oiseau finit par révéler la troisième vérité. Vrai/faux

2./ Réponds aux questions suivantes dans ton cahier du jour en faisant des phrases complètes.

– Quelle est la couleur du plumage de l’oiseau ?

– Pourquoi l’homme a-t-il attrapé l’oiseau ?

– Comment l’oiseau parvient-il à regagner sa liberté ?

« Si quelqu’un te raconte une chose absurde, n’y crois pas avant d’en avoir contrôlé la véracité. »

Que penses-tu de cette révélation de l’oiseau ?