Travail du mardi 31 mars

Bonjour à tous, voici le travail du mardi 31 mars, pour ne pas surcharger la page et ta journée, j’enverrai tous les corrigés mercredi. Bon travail !

Allemand

Comme hier, continue à t’entraîner à te présenter ! Revoici encore nos formes de phrases :

Ich heisse…..; Ich bin……Jahre alt ; Ich wohne in…… ; Ich mag am liebsten…………, Ich habe…..geschwister ; Ich habe…….Bruder( pluriel = Brüder) und ……….. Schwester (pluriel Schwestern) Sie heissen…………und sie sind……….Jahre alt; si tu n’a pas de frères et soeurs : Ich bin ein Einzelkind.

Calcul mental  50 calculs en 5 minutes

Si tes parents peuvent imprimer cette page, c’est parfait et tu peux faire l’exercice comme nous le faisons d’habitude en te chronométrant 5 minutes et en faisant le plus de multiplications possibles. Si tes parents ne peuvent pas imprimer la feuille, écris juste les réponses dans le cahier du jour. Quand tu as fini, corrige toi à l’aide de ta calculatrice et inscris ton score sur 50 en bas de la feuille ou dans ton cahier du jour. Si tu n’as pas de chronomètre, fais simplement les calculs le plus rapidement possible. Bonne chance !

6 x 7 =____ 5 x 4 = ____ 7 x 5 = ____ 7 x 9 =____ 2 x 7 =____

3 x 2 =____ 9 x 7 = ____ 5 x 5 = ____ 6 x 2 = ____ 2 x 2 = ____

4 x 7 = ____ 4 x 10 = ____ 8 x 8 = ____ 3 x 9 = —– 5 x 7 =____

4 x 2 =____ 7 x 4 = ____ 9 x 8 = ____ 3 x 2 = —– 5 x 6 =____

6 x 9 =____ 5 x 7 = ____ 3 x 2 = ____ 8 x 4 =____ 9 x 7 =____

4 x 4 = ____ 1 x 7 = ____ 0 x 9 = ____ 3 x 8 = —– 2 x 6 =____

8 x 6 =____ 2 x 4 = ____ 3 x 9 = ____ 9 x 4 =____ 5 x 7 =____

2 x 9 =____ 8 x 7 = ____ 10 x 5 = ____ 0 x 8 = ____ 2 x 2 = ____

4 x 2 = ____ 1 x 6 = ____ 0 x 8 = ____ 3 x 4 = —– 5 x 2 =____

6 x 6 =____ 9 x 4 = ____ 3 x 3 = ____ 9 x 7 =____ 10 x 8 =____

Lecture fluence

Normalement, tu as toujours ton chronomètre avec toi. Si quelqu’un peut te chronométrer 1 minute pour lire ce texte comme nous le faisons en classe en te disant  » 3, 2,1 c’est parti ! » c’est très bien. Si personne ne peut te chronométrer, essaie de le faire toi même. Si tu n’as pas de chronomètre, lis ce texte le plus rapidement possible et en faisant le moins d’erreurs possible. Les chiffres au bout des lignes indiquent le nombre de mots à la fin de chaque ligne. Note ce score dans ton cahier du jour et essaie de faire 5 lectures en notant à chaque fois ton score. Bonne lecture !

Lecture compréhension : Les enquêtes de l’Inspecteur Lafouine

Maintenant que tu t’es bien entraîné à comprendre l’implicite avec les inférences, il est temps pour toi de jouer à l’enquêteur. Voici deux enquêtes du célèbre inspecteur Lafouine, aide le à trouver le nom du coupable et envoie moi le fruit de tes recherches par mail si tu le peux ! Bonnes investigations !

Les enquêtes de l’Inspecteur Lafouine

Vol chez le commissaire Kivala

L’inspecteur Lafouine est invité pour une partie de cartes chez une de ses vieilles connaissances, le commissaire Kivala. Les deux amis se retrouvent autour d’une table en compagnie de quatre autres joueurs : le professeur Touméconnu, grand barbu à l’air sévère, le sapeur-pompier Yapalfeu, petit homme vif et bavard, l’énorme cantatrice Bianca Castafiore et l’informaticien Garovirus, qui ne voit rien sans ses lunettes aux verres épais. Alors que la partie vient de commencer, Touméconnu se lève et demande discrètement l’emplacement des toilettes. Il s’absente quelques minutes puis revient prendre sa place autour de la table.

Peu après, Bianca se lève à son tour en renversant son fauteuil et en criant : « Ciel ! J’ai oublié Mirza, mon adorable caniche, dans la limousine ! ». Elle quitte précipitamment la pièce et regagne sa place au bout d’un bon quart d’heure en compagnie de l’affreux cabot. « La partie va enfin reprendre », soupire Lafouine, quelque peu agacé.

Mais Yapalfeu se redresse soudain et sort sans fournir d’explications ! Il revient rapidement, l’air embarrassé. « Il devient très difficile de jouer avec tous ces déplacements », se plaint Kivala.

C’est pourtant au tour de Garovirus de se lever, grommelant qu’il doit satisfaire les mêmes besoins pressants que Touméconnu. « Tiens, il a laissé ses lunettes sur la table », remarque Lafouine qui a pour habitude de noter les détails les plus insignifiants. Garovirus ne tarde pas à revenir et les joueurs peuvent enfin finir leur partie.

Le lendemain, Lafouine reçoit un appel téléphonique de Kivala qui lui annonce tout affolé : « Lafouine ! C’est affreux ! On a volé mes économies ! Je les avais cachées dans un réduit, près de la salle de jeu. Vous savez, cette petite pièce vide, à l’ouverture minuscule, où l’on ne peut entrer que de profil. Mon argent était dans un coffre dissimulé à bonne hauteur, dans le mur. Le mécanisme d’ouverture est minuscule, on le voit à peine. Quelqu’un a pourtant réussi à l’actionner. Le vol n’a pu avoir lieu qu’au cours de notre partie de cartes. Aidez-moi, Lafouine, ou je suis ruiné ! »

Lafouine réfléchit quelques secondes puis répond : « Ne vous inquiétez pas, je crois que je connais le coupable ». Qui est le coupable ?

 » Le Club des handicapés  »

Un meurtre a été commis dans un Club pour personnes handicapées. Chargé de l’enquête par le commissaire Gradube, l’inspecteur Lafouine demande à Monsieur Brun, le directeur de l’établissement, de réunir tous les membres de l’association.

Quelques instants plus tard, tout le monde se retrouve dans la salle de réunion du club. Monsieur Brun est entouré de Madame Flore qui n’entend plus à cause d’une otite mal soignée, de Monsieur Tilleul, aveugle de naissance, de Mademoiselle Rose qui a perdu l’usage de la parole à la suite d’un choc émotionnel, de Monsieur Paré amputé des deux bras pendant la dernière guerre et de Monsieur Maret qui ne se déplace qu’en fauteuil roulant à cause d’un accident de moto.

Après un interrogatoire de routine, l’inspecteur Lafouine annonce qu’il est sur le point de démasquer le coupable. Par cette ruse, il espère une réaction du meurtrier. Le soir même, le policier reçoit un coup de téléphone. Un mystérieux correspondant lui donne rendez-vous à minuit dans un des quartiers les plus mal famés de la ville. Flairant un piège, Lafouine, sur ses gardes, part à pied vers le lieu indiqué. Alors qu’il emprunte un passage pour piétons, une voiture de forte cylindrée fonce sur lui et manque de le renverser. Il ne doit son salut qu’à sa détente de félin.

Dans la pénombre, l’inspecteur ne peut distinguer le visage du conducteur. Celui-ci descend du véhicule et court vers Lafouine un revolver dans la main droite. Le policier réussit à se dissimuler derrière les poubelles d’un immeuble voisin, mais son bras heurte une bouteille en verre qui tombe et se brise sur le trottoir. Alerté, l’inconnu se dirige vers les conteneurs à ordures.

Une lutte s’engage. Du tranchant de la main, Lafouine frappe l’avant-bras de son agresseur qui laisse tomber son arme dans le caniveau. Loin d’abandonner, l’inconnu tente d’étrangler Lafouine. Heureusement pour lui, l’inspecteur maîtrise parfaitement les arts martiaux. Grâce à une planchette japonaise magistralement exécutée, il envoie son adversaire au sol. Etourdi par son vol plané, le mystérieux agresseur ne peut rien lorsque l’inspecteur Lafouine lui passe les menottes puis l’entraîne sous un réverbère afin de l’identifier. Quel est le nom du coupable ?

Les deux enquêtes suivantes sont des bonus, libre à toi de les faire en plus si tu en as envie.

 » La couronne des Ducs de la Bodinière « 

Cette nuit, au château de Milbal, un audacieux cambrioleur a réussi à s’emparer de la couronne en or massif des Ducs de la Bodinière. Il a neutralisé le système de sécurité en faisant disjoncter le compteur électrique. Alerté par Jean-Hubert de Guerrelasse, le dernier Duc de la Bodinière, l’inspecteur Lafouine commence son enquête.

L’armoire électrique étant dissimulée dans un des placards de l’immense cuisine du château, il paraît évident que le malfaiteur est un habitué des lieux. Sur la demande de l’inspecteur, le Duc réunit son personnel dans le salon d’honneur. Lafouine se retrouve en présence de Valérie, la femme de chambre, de Félix, le jardinier, de Marthe, la cuisinière, de Firmin, le chauffeur et de Paul, le majordome. L’inspecteur leur pose la même question :  » Que faisiez-vous hier soir entre vingttrois heures et minuit ?  »

Valérie dit s’être allongée dans le noir pour écouter la retransmission du dernier concert de Céline Dion à la radio. Elle raconte que Félix a frappé à sa porte vers minuit et demi pour l’informer du vol. Elle est descendue à l’office après avoir éteint son poste pour ne pas user les piles.

Félix avoue être allé voir le dernier James Bond au cinéma du village. Quand il est rentré, le Duc venait de constater le cambriolage. Entre vingt-trois heures et minuit, Paul a regardé une cassette vidéo sur son magnétoscope. Après une journée de travail, il aime se décontracter en se passant un bon vieux film des années cinquante. Il apprécie particulièrement les comédies musicales avec Fred Astaire. Une fois sa cuisine nettoyée et rangée, Marthe est montée dans sa chambre. Elle a échangé quelques mots avec Félix qui partait au cinéma, a fait une grille de mots croisés puis s’est couchée. Elle n’a appris le vol qu’à son réveil vers six heures et quart.

Comme tous les soirs, Firmin a lavé la Rolls Royce du Duc puis est rentré se coucher. Il est le seul employé à être logé dans les dépendances du château, il n’a pas été touché par la coupure de courant. Jean-Hubert de Guerrelasse confirme avoir vu Félix dans le hall du château alors qu’il prévenait la police par téléphone. L’inspecteur Lafouine ne met pas longtemps pour trouver la personne qui a menti.

Quel est le nom du coupable et comment l’inspecteur l’a-t-il découvert ?

 » Le cirque Magnifico  »

Marcello Tiropolo, le directeur du cirque Magnifico, est à l’hôpital pour une dizaine de jours. Un énorme bandage lui entoure la tête. Samedi soir, après la représentation, alors qu’il regagnait sa caravane, il a été assommé à l’aide d’une massue de jonglage. La mallette qui contenait la recette de la journée a été dérobée. Marcello confie à l’inspecteur Lafouine :  » Quand je suis sorti du chapiteau pour me rendre dans ma caravane, tout était silencieux. Je n’ai même pas entendu les pas de mon agresseur. Il devait bien connaître mes habitudes « .

Lafouine décide d’interroger tous les artistes de la petite troupe. Il va de roulotte en roulotte à la recherche de renseignements. Voici ce qu’il a noté sur le petit carnet qui ne le quitte jamais.

A l’heure de l’agression, Rico, le nain, se démaquillait dans sa loge. Il déclare avoir lu le journal jusqu’à ce que la sirène de l’ambulance le fasse sortir pour aller aux nouvelles.

Groucho, le trapéziste, assure qu’il était sous le chapiteau au moment de l’agression. Il rangeait ses accessoires. C’est lui qui a découvert Marcello étendu près de la caravane d’Harpo. Armando, le lanceur de couteaux, affirme qu’il était sous l’auvent de sa caravane en train d’affûter ses outils sur sa meule électrique. Il fait ce travail tous les jours. Il a besoin que les lames de ses poignards soient pointues et bien aiguisées.

Paulo, le clown, a mis une bonne heure à repriser son costume qui s’était déchiré au cours de son numéro. Césario, le dompteur, jure qu’il mangeait dans sa caravane avec Filippo, le jongleur. Ce dernier confirme la déclaration de son compagnon. Harpo, le magicien, n’a pas pu participer au spectacle. Il est au lit depuis deux jours avec une forte grippe.

Trop malade, il avoue n’avoir rien entendu. Domino, la femme de Marcello, dit avoir attendu son mari en préparant un potage aux légumes. Elle est sortie quand elle a entendu les appels de Groucho. Assis dans les gradins du chapiteau, Lafouine se concentre. Il essaie de trouver la faille dans tous ces alibis.

Soudain, il se lève.  » Bon sang, mais c’est bien sûr! » dit-il en frappant violemment son poing droit dans la paume de sa main gauche. « Le coupable ne peut être que le…  » Quel est le nom du coupable et comment l’inspecteur l’a-t-il découvert ?

Mathématiques : comparer des fractions entre elles

Voici un nouveau chapitre qui s’intitule « comparer des fractions entre elles », voici en premier la leçon à recopier et à encadrer en rouge dans le cahier du jour comme nous avons l’habitude de le faire. A la suite, tu trouveras des exercices d’application toujours à faire dans le cahier du jour. Pour t’aider, tu as encore toutes nos leçons précédentes sur les fractions dans ton cahier du jour et si tu as des questions, je suis là ! (désolé si la qualité n’est pas optimale, j’ai fait au mieux avec mon scanner). Si tu rencontres des difficultés sur les fractions qui n’ont pas le même dénominateur, ne t’en fais pas, nous le reverrons en classe, concentre toi alors sur celles qui ont le même dénominateur (c’est à dire les exercices 1 et 2 en priorité)

Géographie: A quoi sert internet ?

Voici un petit dossier documentaire sur l’utilité d’internet, lis les documents et réponds aux questions !

En bonus pour finir ta journée , voici quelques petites énigmes mathématiques à résoudre. Bonne recherche ! (Ce travail n’est pas obligatoire)

ENIGME 1 : Au début de la saison, Barnabé avait autant de moutons blancs que de moutons noirs. Mais le loup, oh! le méchant, lui croqua cinq moutons blancs. Cette perte fut compensée par la naissance de huit moutons noirs. A la fin de la saison, Barnabé avait deux fois plus de moutons noirs que de moutons blancs. Mais au fait, combien de moutons avait-il au début de la saison?

ENIGME 2: Pour se faire de la publicité, un marchand de fruits lance un concours: il propose d’offrir une caisse d’oranges à qui trouvera le nombre d’oranges qu’elle contient.Il nous dit la chose suivante: «Si vous faites des paquets de 4 oranges, il ne restera pas d’oranges; si vous faites des paquets de 5 oranges ou de 6 oranges, il n’en restera pas non plus. Mais si vous faites des paquets de 7, il en restera une.» Pour vous, combien y a-t-il d’oranges dans une caisse?

ENIGME 3: Un homme, sa femme et leurs deux fils arrivent face à un fleuve qu’ils veulent traverser. Ils trouvent une barque sur la rive. Cependant, la barque ne peut contenir qu’un poids maximum de 75 kg. L’homme et la femme pèsent 72 kg chacun. Leurs enfants pèsent 36 kg chacun. Comment traverseront-ils le fleuve et combien de traversée feront-ils?

Travail du Lundi 30 mars

Bonjour à tous, voici le travail du Lundi 30 mars, mais avant, comme d’habitude voici les corrigés des exercices du mardi 24 mars.

Mathématiques : fractions

Exercice 1 : a. trois quarts b. sept demis c. deux tiers d. huit douzièmes

Exercice 2 : Cette fraction est 7/18

Exercice 3 : Les figures où on a grisé le quart de la surface sont les figures : a,b, d et f

Exercice 4 : a. 2/8 ou 1/4 b. 4/8 ou 1/2 c. 4/20 ou 1/5

d. 5/20 ou 1/4 e. 4/12 ou 1/3 f. 3/12 ou 1/4 g. 4/16 ou 1/4

Exercice 5 : a. 1/2 b. 2/4 ou 1/2 c. 2/6 ou 1/3 d. 3/8

e. 11/12 f. 2/12 ou 1/6 g. 8/12 ou 4/6 ou 2/3

Exercice 6 : a. partie grisée : 8/15 partie non grisée : 7/15

b. partie grisée : 10/18 partie non grisée : 8/18

c. partie grisée : 2/3 partie non grisée : 1/3

d. partie grisée : 8/14 partie non grisée : 6/14

Exercice 7 : a. 1 : 1/2 2 : 4/36 ou 1/9 3 : 8/36 ou 2/9

4 : 6/36 ou 1/6

b. 2<4<3<1

Corrigé de la lecture compréhension sur le texte de Guy de Maupassant

  1. Les passages du texte qui permettent de savoir que l’Etna est un volcan sont : (d’autres sont bien sûr acceptés, vous pouvez me faire parvenir vos propositions par mail si elles sont différentes) « des vapeurs de soufre nous prennent à la gorge » l.2 ; « de grands jets de fumée sortant par des fissures du sol »l.3; « Devant nous, une nuée épaisse s’élève lentement »l.6 « On distingue à peine à travers les vapeurs suffocantes l’autre bord de ce trou, monstrueux, large de mille-cinq-cents mètres et dont la muraille toute droite s’enfonce vers le mystérieux et terrible pays du feu.  » l.9-12 (ce trou représente le cratère du volcan)…
  2. « Nous avons posé nos mains sur de grosses pierres brûlantes. » l.3-4 « s’enfonce vers le mystérieux et terrible pays du feu »l.11-12.
  3. « devant nos pieds, s’ouvre un prodigieux, un effroyable abîme » l.8-9  » On distingue à peine à travers les vapeurs suffocantes l’autre bord de ce trou, monstrueux « l.9-10.
  4. La bête représente le coeur du volcan, c’est à dire la lave en fusion (ou le magma qui est un synonyme).
  5. Cette escalade est difficile car il faut tout d’abord une heure environ pour gravir les trois-cents mètres qui la composent. La chaleur y est étouffante, les vapeurs de soufre nous font suffoquer, il y règne une très forte chaleur et le cratère du volcan d’une circonférence d’environ 5 kilomètres menace de nous engloutir à tout moment.
  6. « une escalade impressionnante » « le volcan menaçant »

Passons maintenant au travail du Lundi 30 mars.

Allemand

Entraîne toi à te présenter en allemand comme nous avons l’habitude de le faire à tes parents, tes frères et soeurs ou quelqu’un de ta famille. Tu peux aussi t’entraîner seul(e) face à ton miroir. Petit rappel : voici nos formes de phrases pour te présenter :

Ich heisse…..; Ich bin……Jahre alt ; Ich wohne in…… ; Ich mag am liebsten…………, Ich habe…..geschwister ; Ich habe…….Bruder( pluriel = Brüder) und ……….. Schwester (pluriel Schwestern) Sie heissen…………und sie sind……….Jahre alt; si tu n’a pas de frères et soeurs : Ich bin ein Einzelkind.

Calcul mental

A faire dans le cahier du jour ( si possible sous la dictée) comme d’habitude, écrire le calcul et la réponse. Pour le problème, seuls le calcul et la phrase-réponse suffisent. Tu peux ensuite te corriger à l’aide de ta calculatrice.

2 314 + 600 =

45 + 60 =

854 + 70 =

1 850 + 200 =

684 + 40 =

1 524 + 200 =

841 + 90 =

5 487 + 300 =

749 + 700 =

187 + 80 =

2 356 + 40 =

478 + 800 =

166 + 40 =

578 + 900 =

542 + 10 =

2 341 + 900 =

Problème

Il y a deux ans, Adam mesurait 124 cm. Depuis, il a grandi de 20 cm.

Combien Adam mesure-t-il maintenant ?

Résolution de problèmes :

Dans ton cahier du jour, recopie l’énoncé, fais ensuite apparaître ton calcul et ta phrase-réponse.

  1. Après la construction d’un nouvel immeuble, 678 personnes sont venues habiter notre quartier qui regroupe maintenant 12 659 habitants. Quel était le nombre d’habitants avant la construction de l’immeuble ?
  2. Le marchand de vélos consent une remise de 50 € sur l’achat comptant d’un VTT. Combien valait le VTT avant la remise sachant qu’il coûte maintenant 549 € ?
  3. Un supermarché a vendu 25 tonnes de fruits et légumes en une semaine. Il lui en reste le samedi soir 246 kg. Combien en avait-il le lundi ?
  4. Une fusée s’est éloignée en une heure de 10 350 km de la terre. Elle est actuellement à 478 793 km. A quelle distance de la terre était-elle une heure plus tôt ?
  5. Lydie a 24 ans. Elle a 5 ans de plus que sa cousine Eva. Quel est l’âge d’Eva ?
  6. Dans la journée, Thomas a gagné 14 billes. Il en a 52 maintenant. Combien de billes avait-il ce matin ?
  7. Au début du printemps, une marmotte pèse 5 250 g. Elle a perdu 1 350 g de graisse pendant l’hiver. Combien pesait-elle au début de l’hiver ?
  8. Lyon possède 171 km de pistes cyclables. C’est 41 km de moins que Strasbourg. Quelle est la longueur des pistes cyclables à Strasbourg ?

inférences

Voici encore des petites inférences comme nous en faisons en classe, recopie chacune dans ton cahier du jour puis réponds à la question par une phrase construite.

1. Ses dents métalliques, telles celles d’un monstre ancien, se plantèrent dans le morceau de steak. Puis, elle remonta vers la bouche béante de l’enfant qui se saisit du steak… Quel objet est donc “elle” ?

2. Il prit l’instrument, l’accorda puis le bloqua sous son menton. Il se saisit ensuite de l’archet et se mit à jouer une mélodie slave… De quel instrument s’agit- il ?

3. Elle la cherchait depuis le début de la matinée, dans les coffres, parmi ses grimoires ou ses potions. Elle se devait absolument de la retrouver si elle désirait lancer le moindre sortilège… Quel objet cherche-t-elle ?

4.Dès les premières gouttes de pluie, on les voyait fleurir sur le long des avenues. Vus de ma fenêtre, ils semblaient décrire une danse multicolore et chaotique… Quels objets fleurissent ainsi ?

5.Le cambrioleur avait beau tourner les molettes, guettant de l’oreille le moindre cliquetis, il ne parvenait guère à ouvrir la lourde porte d’acier… La porte de quoi ?

6. L’empoignant fermement, Paul la souleva puis la fit s’abattre sur la bûche qui se fendit alors en deux… Quel objet empoigne Paul ? .

A partir d’ici, les inférences supplémentaires sont des bonus, libre à toi de les faire pour encore progresser !

7. Paul posa sur le premier plateau son sachet de pommes. Puis, il déposa sur l’autre plateau diverses masses marquées jusqu’à ce que l’équilibre soit fait… De quel appareil parle-t-on ?

8. Lorsque le monstre arriva, ce fut comme une tornade qui se déchaînait sur la moquette, et Zoé, la petite puce, avait beau se cramponner à l’un des fils entremêlés, elle savait que le monstre finirait par l’avaler comme il avalait tout ce qui se cachait au cœur de la moquette… De quel monstre s’agit- il ?

9. Benjamin observait son papa dévisser cet objet oblong qui lui était encore inconnu. Il faut dire qu’à deux ans, le monde recèle encore de nombreux mystères. Une fois l’objet séparé en deux, son père y plaça une sorte de minuscule “biberon” qui contenait un liquide noir. Puis il revissa les deux parties, emprisonnant du coup le petit “biberon”. Enfin, il agita un instant l’objet, puis le fit glisser sur une feuille blanche où il laissait une trace noire… Quel est cet objet encore inconnu de Benjamin ? Quel est ce minuscule “biberon” dont on parle ?

10.Emilie commence à tracer la queue du fauve, puis son corps qu’elle orne de raies noires et enfin sa tête aux mâchoires armées d’impressionnantes canines… De quel fauve s’agit- il ?

11. Amandine s’assit fièrement sur le manche, donna un coup de talon et s’envola. Elle fila ainsi vers les nuages, petite sorcière parmi les oiseaux intrigués… Sur quel objet s’assit Amandine ?

Rédaction

Observe attentivement cette image. Invente un texte de 10 phrases bien réfléchies, bien construites, pour cette image. Ton texte sera un « extrait » , qui pourrait sortir du milieu d’un livre ! Sois inventif, créatif, et essaye de surprendre le lecteur ! Rappelle toi de tous nos travaux sur le récit fantastique. Une fois ton brouillon terminé, recopie ton texte dans le cahier du jour et, comme d’habitude, tu peux me l’envoyer par mail si c’est possible pour toi, sinon je le corrigerai à notre retour en classe. Bonne inspiration ! (En bonus, si tu le souhaites, tu peux ensuite aller au-delà des 10 phrases et écrire une histoire fantastique complète mettant en scène ce personnage et son univers)

Quelle différence entre fantastique et merveilleux

Histoire

Pour faire suite à notre travail sur le monde de la mine de la semaine dernière à travers le texte d’Emile Zola extrait de son roman Germinal, voici de quoi mettre des images sur ce que tu as lu. Ces vidéos sont des extraits de l’adaptation au cinéma du roman Germinal par Claude Berri avec comme acteurs principaux Gerard Depardieu et Renaud (tu peux faire de rapides recherches sur ces deux personnes si tu ne les connais pas). Après avoir vu ces quatre vidéos, écris un texte qui résume ce que tu as appris du travail et de la vie des mineurs à l’âge industriel et envoie le moi par mail si tu le peux. Bon visionnage !

Ecriture


Lis plusieurs fois le texte
Copie le texte, sans erreurs, dans le cahier du jour ( pour ne pas « perdre la main » à l’écriture ! )
La veille

Par de là les forêts, par de là les plaines et les collines, le silence est roi !
Tout est calme, reposé, ensoleillé.
Seuls dansent sous le vent les arbres et les champs de blé.
Et moi, dans mon nid, je veille. Oui, activement, je veille. Qui parle de monotonie ?

J’ai des idées plein la tête pour chasser l’ennui. J’ai des histoires plein les tiroirs, et je vais les piocher, à pleines poignées. En pyjama, en chaussons, peut-être ! Mais mon cœur bat la chamade à l’idée de voyager comme l’oiseau bleu, de danser sur un fil comme un funambule, de faire glisser le pinceau dans des couleurs à l’eau vive, de faire vibrer les musiques de toutes mes passions …
J’allume mon esprit, je pars en guerre, avec mes mots, doux ou féroces, pâles ou colorés, ils seront résistants, puissants. Devant ma plume alerte, la feuille blanche tremble. Mon écriture porte l’écho de mes lignes bien au-delà des portes et fenêtres fermées !

Le temps n’est pas en suspens, je le tiens, comme un artiste, un poète, un chef. Je le tiens, en cadence, sans fléchir, dans une étonnante tiédeur parfumée … de Mayer M.

Tu peux ensuite illustrer ton texte dans le cahier du jour

Adresses mail

Message aux parents : bonjour, pourriez vous chacun m’envoyer rapidement un mail à l’adresse suivante : baptiste.schmid@live.fr afin que je m’assure d’avoir toutes vos adresses pour pouvoir varier les modalités de travail. Merci et à très bientôt.

M.SCHMID

Travail du Mardi 24 mars

Bonjour à tous, voici le travail pour le mardi 24 mars, mais avant, voici les corrections des inférences et des problèmes de la veille.

Inférences

1. Il étendit son drap de bain et partit rejoindre, sans courir pour ne pas glisser, son camarade qui l’attendait à la marche du grand plongeoir… Où est-il ?

Il se trouve à la piscine. Les mots qui peuvent m’avoir aidé à trouver : « drap de bain », « grand plongeoir ».

2. Le souffle chaud de l’appareil balançait ses cheveux encore mouillés tantôt à droite, tantôt à gauche, alors qu’elle essayait à l’aide d’une brosse de les coiffer à sa convenance… De quel appareil s’agit- il ?

Il s’agit d’un sèche cheveux. Les mots qui peuvent m’avoir aidé à trouver : « souffle chaud »; « cheveux mouillés » et éventuellement « brosse » et le verbe « coiffer ».

3. Nous étions tous attablés quand un serveur trébucha sur mon pied. Il s’étala de tout son long, lâchant son plateau qui atterrit sur les genoux de mon oncle… Où sommes-nous ?

Nous sommes au restaurant. Les mots qui peuvent m’avoir aidé à trouver : « serveur » ; « plateau ».

4. Le vieil homme à la barbe blanche y attela ses rennes puis s’y installa… Sur quoi s’installe-t- il ?

Il s’installe sur un traîneau. Les mots et expressions qui peuvent m’avoir aidé à trouver : « le vieil homme à la barbe blanche » qui est bien sûr le père noël ; « y attela ses rennes », le verbe atteler signifie ici les attacher à son traîneau.

5. Après avoir fait son lit, Julie s’installa à son bureau pour commencer ses devoirs… Où est Julie ?

Julie se trouve dans sa chambre. Les mots et expressions qui m’ont permis de trouver : « son lit » « s’installa à son bureau ».

Problèmes

1. Monsieur Martin a vendu sa moto. Avec cet argent, il achète un téléviseur à 415 €, et il lui reste 53 €. A quel prix a-t-il vendu sa moto ?

415 + 53 = 468

Il a vendu sa moto 468 euros.

2. La voiture que je souhaite acheter coûte 18 000 € avec de nombreux équipements. Finalement je l’achète sans l’autoradio laser qui vaut 459 €. Combien vais-je payer ma voiture ?

18 000 – 459 = 17 541

Je vais payer ma voiture 17 541 euros.

3. La bibliothèque municipale a maintenant 12 780 livres après la suppression de 752 livres anciens et abîmés. Combien y avait-il de livres avant cette suppression ?

12 780 + 752 = 13 532

Il y avait 13 532 livres avant cette suppression.

4. Lors des premiers entraînements de course à pied, Adrien faisait 2500 m en 13 minutes. Il a gagné 2 minutes et 25 secondes. En combien de temps parcourt-il maintenant cette distance ?

13 minutes – 2 minutes et 25 secondes = 10 minutes et 35 secondes.

Il parcourt cette distance en 10 minutes et 35 secondes.

5. Nous sommes aujourd’hui environ 6 , 5 milliards d’habitants sur terre. On estime qu’en l’an 2100, nous serons 9,5 milliards. De combien la population mondiale se sera-t-elle accrue ?

9,5 milliards – 6,5 milliards = 3 milliards

La population se sera accrue de 3 milliards d’habitants.

Calcul mental :

Entraîne toi aux tables de multiplications en cliquant sur le lien suivant. Peu importe que l’exercice soit dans la rubrique CM1, il s’agit simplement des tables de multiplications. Tu peux choisir celles que tu veux mélanger.

https://ressources.sesamath.net/matoumatheux/www/num/entier/tables/melangeCM1.htm#CM1

Numération : fractions

Fais les exercices suivants dans ton cahier du jour. Pour l’exercice 3 , si tu ne peux pas imprimer la feuille, au lieu d’entourer les lettres, recopie les dans ton cahier du jour.

Lecture compréhension

Lis le texte suivant et réponds aux questions dans ton cahier du jour.

La visite de l’Etna ( 1830 )

Il faut une heure environ pour gravir ces trois-cents mètres. Depuis quelques temps déjà, des vapeurs de soufre nous prennent à la gorge. Nous avions aperçu, tantôt sur la gauche, tantôt sur la droite, de grands jets de fumée sortant par des fissures du sol ; nous avons posé nos mains sur de grosses pierres brûlantes. Enfin , nous atteignons une étroite plateforme.

Devant nous, une nuée épaisse s’élève lentement, comme un rideau qui monte, qui sort de terre. Nous avançons encore de quelques pas, le nez et la bouche enveloppés pour n’être point suffoqués par le souffre et soudain, devant nos pieds, s’ouvre un prodigieux, un effroyable abîme qui mesure environ cinq kilomètres de circonférence. On distingue à peine à travers les vapeurs suffocantes l’autre bord de ce trou, monstrueux, large de mille-cinq-cents mètres et dont la muraille toute droite s’enfonce vers le mystérieux et terrible pays du feu. La bête est calme. Elle dort au fond, tout au fond. Seule la lourde fumée s’échappe de la prodigieuse cheminée, haute de 3 312 mètres.

extrait du livre La vie errante de Guy de Maupassant

soufre : matière qui brûle en dégageant des vapeurs qui gênent la respiration.

suffoqués : étouffés, gênés dans leur respiration .

Questions : ( n’oublie pas de mettre les expressions que tu recopies du texte entre guillemets).

  1. L’Etna est un volcan, recopie les passages du texte qui te permettent de le savoir.
  2. Recopie au moins deux expressions qui montrent que la chaleur est très forte.
  3. L’auteur décrit le volcan de manière terrifiante, recopie deux expressions qu’il utilise.
  4. Guy de Maupassant parle de « la bête  » à la fin de son livre. De quoi s’agit-il ?
  5. En t’aidant du texte, explique pourquoi cette escalade est si difficile.
  6. Parmi les titres proposés ci-dessous, recopie celui ou ceux qui conviennent :
  • description d’un dragon
  • une escalade impressionnante
  • le tremblement de terre
  • à la montagne
  • le volcan menaçant

Ecriture : écrire à la manière de Philippe Lechermeier

Voici un petit extrait de Graines de cabanes de Philippe Lechermeier :

Boîtes à musique de Philippe Lechermeier dans Graines de cabanes

Dans cette partie du monde, les îles s’étalent sur la mer comme des étoiles dans le ciel.

Elles sont une multitude, toutes plus petites les unes que les autres.

Un grand nombre d’entre elles est habité.

Chaque île possède ses propres cabanes, réalisées avec des matériaux traditionnels.

Une de leurs particularités :

uniques dans le Pacifique et dans le reste du monde, elles sont conçues pour

faire de la musique.

Ce sont les cabanes du Pacifique aussi appelées boîtes à musique

Pour t’aider à écrire à la manière de Philippe Lechermeier comme nous l’avons déjà fait en classe, voici les principaux éléments qui doivent apparaître dans ton texte. Tu vas ensuite devoir compléter le reste avec des mots et expressions riches et poétiques.Tu peux t’aider d’un dictionnaire ou d’internet pour rechercher des synonymes et des expressions Si tu peux imprimer cette feuille, colle la dans ton cahier du jour et remplis la, si tu ne peux pas imprimer, recopie tout simplement les débuts de phrases dans ton cahier du jour et écris la suite de ton choix. Comme pour la semaine dernière, si tes parents peuvent m’envoyer ton travail, je le lirai avec plaisir, sinon nous le corrigerons à notre retour en classe. Bonne inspiration !

Titre =_______________________

Dans cette partie du monde, _____________ se (s’) _________ __________ comme _____________________.

Ils (elles) sont __________________________________________.

Un grand nombre d’entre eux (elles) est ___________________.

Chaque __________ possède _____________________________________

___________.

Une de leurs particularités :

uniques dans ___________________________, ils (elles) sont conçu(e)s pour

__________________________.

Ce sont ________________________ aussi appelé(e)s _______________.

et un petit exemple pour t’inspirer :

Boîtes à verdure

Dans cette partie du monde, les montagnes se dressent vers le ciel comme des gratte-ciel dans New-York.

Elles sont immenses, toutes différentes les unes des autres.

Un grand nombre d’entre elles est envahi.

Chaque montagne possède ses propres forêts, faites de sapins et d’autres conifères.

Une de leurs particularités :

uniques dans les Alpes et dans le reste des massifs, elles sont conçues pour fabriquer de l’oxygène.

Ce sont les forêts des Alpes, aussi appelées Boîtes à verdure.

Travail du Lundi 23 mars

Bonjour à tous, j’espère que vous avez passé un bon week-end et que tout le monde se porte bien. Voici le travail du Lundi 23 mars. Vous pouvez « découper » les activités proposées en plusieurs tranches de travail dans la journée pour pouvoir vous reposer. Bon courage et à bientôt j’espère. M.SCHMID

Mais tout d’abord, voici la correction des problèmes du Mardi 17 mars :

1. Dans mon club de football, il y a 29 débutants, 26 poussins, 31 benjamins, 49 minimes, 37 cadets, 25 juniors et 35 seniors. Combien y a-t-il de licenciés en tout dans mon club ?

29 + 26 + 31 + 49 + 37 + 25 + 35 = 232

Il y a 232 licenciés en tout dans mon club .

2. En France, il y a 425 000 km de routes communales, 345 000 km de routes départementales, 27 000 km de nationales et 6 000 km d’autoroutes. Quelle est la longueur totale des routes françaises ?

425 000 + 345 000 + 27 000 + 6000 = 803 000

La longueur totale des routes françaises est de 803 000 km.

3. En 2019, le nombre de repas servis dans les cantines des écoles élémentaires de la ville a été de 1 925 368 et le nombre de repas servis dans les cantines des collèges, de 3 167 000. Combien de repas a-t-on servis en tout ?

1 925 368 + 3 167 000 = 5 092 368

On a servi 5 092 368 repas en tout.

4. Lors de la finale de la coupe de France de football, on a enregistré 44 485 entrées dont 37 326 payantes. Combien a-t-on distribué d’entrées gratuites ?

44 485 – 37 326 = 7159

On a distribué 7159 entrées gratuites.

5. Ma grand-mère a 18 petits enfants. J’ai 2 frères, 5 cousins et 7 cousines. Combien ai-je de sœurs ?

2 + 5 +7 = 14 ( c’est le nombre de frères, cousins et cousines que j’ai, le reste représente donc le nombre de soeurs que j’ai) Ensuite, il ne faut pas oublier de me compter moi-même dans les 18 enfants.

18 – 15 = 3

J’ai donc 3 soeurs.

Calcul mental :

A faire dans le cahier du jour après avoir écrit la date en français et en allemand et après avoir souligné le titre ( le faire si possible sous la dictée) comme d’habitude, écrire le calcul et la réponse. Pour le problème, seuls le calcul et la phrase-réponse suffisent.

Petit rappel de la règle : ajouter 9 à un nombre entier, c’est lui ajouter 10 puis enlever 1 ; ajouter 19, c’est ajouter 20 puis retirer 1 ; ajouter 29, c’est ajouter 30 puis retirer 1, ajouter 39, c’est ajouter 40 puis retirer 1 etc…

Tu peux ensuite te corriger toi-même à l’aide de la calculatrice.

215 + 19 =

172 + 9 =

518 + 39 =

841 + 29 =

807 + 19 =

471 + 9 =

407 + 9 =

356 + 39 =

764 + 29 =

586 + 19 =

511 + 9 =

87 + 39 =

732 + 29 =

808 + 19 =

301 + 9 =

904 + 39 =

73 + 29 =

554 + 19 =

Problème

Martin vient de manger 43 frites, et il lui en reste 19 dans son assiette.

Combien Martin avait-il de frites dans son assiette au départ ?

Mathématiques : multiplications posées à 1 et 2 chiffres ( ce sont encore des révisions, tu as toutes les leçons sur la multiplication dans ton cahier du jour pour te rappeler de la méthode).

Dans ton cahier du jour, pose et effectue les opérations suivantes :

(quand tu as terminé, tu peux te corriger à l’aide de ta calculatrice).

35 x 4 =

467 x 8 =

786 x 3 =

679 x 9 =

567 x 24 =

739 x 45 =

497 x 32 =

762 x 87 =

Lecture : faire des inférences

Voici des petites inférences comme nous en faisons en classe, recopie chacune dans ton cahier du jour puis réponds à la question par une phrase construite.

1. Il étendit son drap de bain et partit rejoindre, sans courir pour ne pas glisser, son camarade qui l’attendait à la marche du grand plongeoir… Où est-il ?

2. Le souffle chaud de l’appareil balançait ses cheveux encore mouillés tantôt à droite, tantôt à gauche, alors qu’elle essayait à l’aide d’une brosse de les coiffer à sa convenance… De quel appareil s’agit- il ?

3. Nous étions tous attablés quand un serveur trébucha sur mon pied. Il s’étala de tout son long, lâchant son plateau qui atterrit sur les genoux de mon oncle… Où sommes-nous ?

4. Le vieil homme à la barbe blanche y attela ses rennes puis s’y installa… Sur quoi s’installe-t- il ?

5. Après avoir fait son lit, Julie s’installa à son bureau pour commencer ses devoirs… Où est Julie ?

Mathématiques : résolution de problèmes

Dans ton cahier du jour, recopie l’énoncé, résous le problème, fais ensuite apparaître ton calcul et ta phrase-réponse.

  1. Monsieur Martin a vendu sa moto. Avec cet argent, il achète un téléviseur à 415 €, et il lui reste 53 €. A quel prix a-t-il vendu sa moto ?

2. La voiture que je souhaite acheter coûte 18 000 € avec de nombreux équipements. Finalement je l’achète sans l’autoradio laser qui vaut 459 €. Combien vais-je payer ma voiture ?

3. La bibliothèque municipale a maintenant 12 780 livres après la suppression de 752 livres anciens et abîmés. Combien y avait-il de livres avant cette suppression ?

4. Lors des premiers entraînements de course à pied, Adrien faisait 2500 m en 13 minutes. Il a gagné 2 minutes et 25 secondes. En combien de temps parcourt-il maintenant cette distance ?

5. Nous sommes aujourd’hui environ 6 , 5 milliards d’habitants sur terre. On estime qu’en l’an 2100, nous serons 9,5 milliards. De combien la population mondiale se sera-t-elle accrue ?

Histoire

Nous avons étudié en classe la machine à vapeur de James Watt et le travail dans une usine textile. Voici un petit texte qui va te présenter le travail à la mine à l’âge industriel. Lis-le et réponds aux questions dans ton cahier du jour par des phrases construites.

Les quatre mineurs occupaient chacun quatre mètres environ de la veine; et cette veine était si mince, épaisse à peine en cet endroit de cinquante centimètres, qu’ils se trouvaient là comma aplatis entre le toit et le mur, se traînant des genoux et des coudes, ne pouvant se retourner sans se meurtrir les épaules. Ils devaient, pour attaquer la houille, rester couchés sur le flanc, le cou tordu, les bras levés et brandissant de biais la rivelaine, le pic à manche court.

C’était Maheu qui souffrait le plus. En haut, la température montait jusqu’à trente-cinq degrés, l’air ne circulait pas, l’étouffement à la longue devenait mortel.

Il avait dû, pour voir clair, fixer sa lampe à un clou, près de sa tête; et cette lampe, qui chauffait son crâne, achevait de lui brûler le sang.

La roche, au-dessus de lui, à quelques centimètres de son visage, ruisselait d’eau, de grosses gouttes continues et rapides, tombant sur une porte de rythme entêté, toujours à la même place. Il avait beau tordre le cou, renverser la nuque : elles battaient sa face, s’écrasaient, claquaient sans relâche.

Au bout d’un quart d’heure, il était trempé, couvert de sueur lui-même, fumant d’une chaude buée de lessive.

Emile Zola, Germinal, 1885.

Questions :

  1. Cherche qui était Emile Zola.
  2. Cherche la signification des mots suivants : « veine », « houille », « flanc », « rivelaine » .
  3. En quoi consistait le métier de mineur ?
  4. Relève les outils cités dans ce texte.
  5. Comment étaient leurs conditions de travail ?
  6. Pourquoi ?
  7. A quoi servait le charbon ?

Travail du mardi 17 mars

Voici le travail pour le mardi 17 mars, mais avant voici le corrigé des questions en lecture compréhension sur le texte La chose à faire hier. Bien évidemment, d’autres tournures de phrases sont acceptées tant qu’elles sont correctes d’un point de vue syntaxique.

1. Qui a écrit ce texte ?

Ce texte a été écrit par Bernard Friot, il en est l’auteur. (rappelle toi de notre travail sur l’auteur, l’éditeur, l’illustrateur….)

2. De quel livre est tiré ce texte ?

Ce texte est tiré du livre intitulé histoires pressées.

3. Comment appelle-t-on ce genre littéraire ?

On appelle ce genre littéraire le récit fantastique. (souviens toi, un récit fantastique contient un début ordinaire puis un événement extraordinaire vient faire basculer l’histoire dans le surnaturel).

4. Où se passe l’histoire ?

L’histoire se passe dans la chambre du narrateur.

5. A quel moment se passe-t-elle ?

Cette histoire se passe la nuit.

6. Pourquoi le personnage a peur ?

Le personnage est effrayé car il pense qu’une créature terrifiante vit sous son lit.

7. Que fait-il pour éviter que la chose ne se réveille ?

Il essaie de retenir sa respiration pendant cinq minutes.

8. Le personnage est un garçon ou une fille ? Explique ta réponse.

(question difficile, si tu n’as pas trouvé, ce n’est pas très grave) Le personnage est un garçon car cinq lignes avant la fin il dit la phrase : « j’étais vraiment déçu », si le personnage avait été une fille, déçu aurait prit un « e » et la phrase aurait été : « j’étais vraiment déçue ».

9. Une fois la lumière allumée, que découvre le personnage ?

Pourquoi est-il déçu ?

Le personnage se rend compte que la chose était en fait une paire de pantoufles. Il est déçu car il se dit qu’il ne peut même pas faire confiance aux objets les plus familiers comme ses propres pantoufles vu qu’elles se transforment en une terrifiante créature sitôt il s’est endormi.

Calcul mental  » 50 calculs en 5 minutes  »

Si tes parents peuvent imprimer cette page, c’est parfait et tu peux faire l’exercice comme nous le faisons d’habitude en te chronométrant 5 minutes et en faisant le plus de multiplications possibles. Si tes parents ne peuvent pas imprimer la feuille, écris juste les réponses dans le cahier du jour. Quand tu as fini, corrige toi à l’aide de ta calculatrice et inscris ton score sur 50 en bas de la feuille ou dans ton cahier du jour. Si tu n’as pas de chronomètre, fais simplement les calculs le plus rapidement possible. Bonne chance !

6 x 8 =____ 5 x 4 = ____ 3 x 5 = ____ 7 x 4 =____ 3 x 7 =____

3 x 2 =____ 9 x 7 = ____ 5 x 5 = ____ 6 x 2 = ____ 2 x 2 = ____

4 x 7 = ____ 4 x 3 = ____ 9 x 9 = ____ 3 x 9 = —– 5 x 7 =____

4 x 2 =____ 7 x 7 = ____ 9 x 5 = ____ 3 x 2 = —– 5 x 6 =____

6 x 9 =____ 5 x 7 = ____ 3 x 2 = ____ 8 x 4 =____ 9 x 7 =____

4 x 4 = ____ 1 x 3 = ____ 0 x 9 = ____ 3 x 8 = —– 5 x 6 =____

6 x 6 =____ 2 x 4 = ____ 3 x 9 = ____ 7 x 4 =____ 5 x 7 =____

3 x 9 =____ 8 x 7 = ____ 1 x 5 = ____ 0 x 2 = ____ 2 x 2 = ____

4 x 2 = ____ 1 x 3 = ____ 0 x 8 = ____ 3 x 4 = —– 5 x 2 =____

6 x 6 =____ 4 x 4 = ____ 3 x 3 = ____ 7 x 7 =____ 10 x 10 =____

Lecture fluence

Normalement, tu as toujours ton chronomètre avec toi. Si quelqu’un peut te chronométrer 1 minute pour lire ce texte comme nous le faisons en classe en te disant  » 3, 2,1 c’est parti ! » c’est très bien. Si personne ne peut te chronométrer, essaie de le faire toi même. Si tu n’as pas de chronomètre, lis ce texte le plus rapidement possible et en faisant le moins d’erreurs possible. Les chiffres au bout des lignes indiquent le nombre de mots à la fin de chaque ligne, si par exemple à la troisième ligne tu t’arrêtes au mot « parasols  » au bout d’une minute, tu auras lu 32 – 2 = 30 mots en une minute. Note ce score dans ton cahier du jour et essaie de faire 5 lectures en notant à chaque fois ton score. Bonne lecture !

Fin de vacances

Les nuages se chargèrent de pluie et le vent se leva. Sur 12

la plage de Saint-Clair, à la sortie du Lavandou, les derniers 24

vacanciers de septembre plièrent leurs parasols inutiles et 32

leurs serviettes de bain. Les jouets des enfants 40

regagnèrent les coffres des voitures familiales. 46

Ricky Miller frissonnait sous son t-shirt Snoopy, mais il 55

pouvait supporter la pire des bourrasques. Car il attendait 64

Georges, son frère, qui regagnait la plage en battant l’eau 75

des mains et des pieds avec une belle énergie. 84

Pour Georges, Ricky se serait fait couper en morceaux, il 94

aurait traversé des forêts, escaladé des montagnes. Il 102

admirait sans retenue son frère qui le méritait bien, faut-il 113

le préciser ? 115

Georges le rejoignit sur le sable, tout dégoulinant d’eau. Ils 126

rangèrent leurs affaires, prirent leur sac et partirent vers 135

le sommet de la falaise. 140

  • Encore cinq jours et on remonte sur Paris, dit Ricky. 150

Sophie et toi, vous recommencez l’école dans une semaine. 160

Sophie, la soeur de Georges et Ricky, ne descendait à la 171

plage que le matin car elle se réservait l’après-midi pour 182

travailler. A seize ans, elle se préparait déjà à passer le bac 194

Mathématiques : résolution de problèmes

Recopie les énoncés dans ton cahier du jour et résous chaque problème en faisant apparaître ton calcul et ta phrase-réponse qui reprend les mots de la question.

  1. Dans mon club de football, il y a 29 débutants, 26 poussins, 31 benjamins, 49 minimes, 37 cadets, 25 juniors et 35 seniors. Combien y a-t-il de licenciés en tout dans mon club ?
  2. En France, il y a 425 000 km de routes communales, 345 000 km de routes départementales, 27 000 km de nationales et 6 000 km d’autoroutes. Quelle est la longueur totale des routes françaises ?
  3. En 2019, le nombre de repas servis dans cantines des écoles élémentaires de la ville a été de 1 925 368 et le nombre de repas servis dans les cantines des collèges, de 3 167 000. Combien de repas a-t-on servis en tout ?
  4. Lors de la finale de la coupe de France de football, on a enregistré 44 485 entrées dont 37 326 payantes. Combien a-t-on distribué d’entrées gratuites ?
  5. Ma grand-mère a 18 petits enfants. J’ai 2 frères, 5 cousins et 7 cousines. Combien ai-je de sœurs ?

Ecriture

Comme dans le texte La chose que tu as lu hier, imagine un objet familier (une paire de baskets, une peluche, une raquette de tennis…) sous ton lit qui prendrait vie et invente ce qu’il pourrait se passer. Rappelle toi nos travaux sur la Vilaine Poupée et écris l’histoire dans ton cahier du jour. Si tes parents peuvent me scanner ton travail sur mon adresse mail, je le lirai avec plaisir, sinon , je le corrigerai à notre retour à l’école. Bonne inspiration !

Mathématiques : numération

Pour reprendre en douceur sur les fractions, voici quelques exercices amusants qui te feront retravailler ce que nous avons vus ensemble d’une manière un peu différente. Clique sur ce lien https://ressources.sesamath.net/matoumatheux/www/num/fractions/CM2/partagesCM.htm tu peux essayer toutes les activités de la page.

Pour les parents :

Si vous n’avez pas adobe flash player comme le nécessite cette page, vous pouvez le télécharger à l’adresse suivante : https://www.01net.com/telecharger/windows/Internet/navigateur/fiches/4481.html

Si ensuite la page indique, « adobe flash player est bloqué », voici comment le débloquer :

Le site nécessite l’utilisation de Flash pour fonctionner

Si un site Web ne fonctionne pas, vous devrez peut-être modifier vos paramètres pour autoriser Flash.

  1. À gauche de l’adresse Web, cliquez sur Verrouiller  ou Infos .
  2. En bas de l’écran, cliquez sur Paramètres du site.
  3. Dans le nouvel onglet, à droite de « Flash », cliquez sur la flèche vers le bas   Autoriser.
  4. Retournez sur le site, puis actualisez la page.

Travail du Lundi 16 mars

Bonjour à tous,

Voici le travail pour le Lundi 16 mars. Je reste à votre disposition à l’adresse mail suivante : baptiste.schmid@live.fr

La plupart des exercices sont à faire dans le cahier du jour avec la date en français et en allemand comme nous avons l’habitude de le faire et le titre souligné. Si votre enfant n’a pas apporté son cahier du jour à la maison comme je l’avais demandé, il peut bien évidemment faire son travail sur une feuille A4 que nous collerons dans le cahier du jour lors de notre retour à l’école.

Calcul mental :

A faire dans le cahier du jour ( si possible sous la dictée) comme d’habitude, écrire le calcul et la réponse. Pour le problème, seuls le calcul et la phrase-réponse suffisent.

Petit rappel de la règle si votre enfant en a besoin : multiplier par 10,100 ou 1000 revient à placer des zéros au nombre qu’on multiplie, diviser par 10, 100 ou 1000 revient à enlever des zéros au nombre qu’on divise.

Votre enfant peut ensuite se corriger lui même à l’aide de la calculatrice.

32 x 10 =

67 000 ÷ 1 000 =

1 500 ÷ 100 =

620 x 100 =

57 000 ÷ 1 000 =

580 x 10 =

701 000 ÷ 100 =

4 700 ÷ 10 =

69 x 1 000 =

82 x 1 000 =

41 500 ÷ 100 =

85 x 100 =

58 000 ÷ 10 =

471 x 1 000 =

2 000 ÷ 10 =

606 x 100 =

8 000 ÷ 1 000 =

623 x 10 =

Problème :

Hemma a ramassé 100 pierres. Chacune d’elle pèse 67 g.

Quelle masse de pierres Hemma a-t-elle ramassée ?

Mathématiques :

Dans ton cahier du jour, pose et effectue les opérations suivantes : (tu as toutes les leçons et les exercices que nous avons faits dessus dans ton cahier du jour) tu peux ensuite te corriger à l’aide de la calculatrice.

467 892 + 235 799 =

2 346 786 + 12 567 089 =

4 242 – 1 321 =

67 567 – 42 387 =

8764 x 4 =

3456 x 45 =

3457 : 6 =

6435 : 23 =

Lecture :

Lis le texte suivant et réponds aux questions en faisant des phrases complètes dans ton cahier du jour.

La chose

Je me suis réveillé, le cœur battant et les mains moites. La chose était là, sous mon lit, vivante et dangereuse. Je me suis dit : « surtout ne bouge pas ! Il ne faut pas qu’elle sache que tu es réveillé. » Je la sentais gonfler, s’enfler et étirer l’un après l’autre ses tentacules innombrables. Elle ouvrait la gueule maintenant et déployait ses antennes. C’était l’heure où elle guettait sa proie. Raide, les bras collés au corps, je retenais ma respiration en pensant : « il faut tenir cinq minutes. Dans cinq minutes, elle s’assoupira et le danger sera passé. » Je comptais cinq secondes dans ma tête, interminablement. A un moment, j’ai cru sentir le lit bouger. J’ai failli crier. Qu’est ce qui lui prend ? Que va-t-elle faire ? Jamais elle n’est sortie de dessous le lit. J’ai senti sur ma main un léger frisson, comme une caresse très lente. Et puis plus rien. J’ai continué à compter, en m’efforçant de ne penser qu’aux nombres qui défilaient dans ma tête : cinquante-et-un, cinquante-deux, cinquante-trois…J’ai laissé passer bien plus de cinq minutes avant de me remettre à respirer normalement. Mais mon cœur battait toujours très fort. Il résonnait partout en moi, jusque dans la paume de mes mains. Je me répétais : « n’aie plus peur. La chose a repris sa forme naturelle, son heure est passée. »

Mais cette nuit là, la peur ne voulait pas me lâcher. Elle s’accrochait à moi, elle me serrait le cou. Une question, toujours la même, roulait dans ma tête : Qui est la chose ? La chose qui, chaque nuit, gonfle et s’enfle sous mon lit, et s’étire à l’affût d’une proie, puis reprend sa forme naturelle après quelques minutes.

J’ai compté jusqu’à dix en déplaçant lentement ma main droite vers la lampe de chevet. A dix, j’ai allumé et j’ai sauté sur le tapis, le plus loin possible. Et qu’est ce que j’ai vu sous mon lit ? Des pantoufles ! Mes bonnes vieilles pantoufles que je traîne aux pieds depuis près de deux ans. Elles me sont trop petites, déjà, et percées en plusieurs endroits.

J’étais vraiment déçu. Et un peu triste. Je me suis dit : « Alors, on ne peut plus avoir confiance en rien ? Il faut se méfier de tout, même des objets les plus familiers ? » J’ai regardé longtemps mes pantoufles, elles avaient l’air parfaitement inoffensives, mais je ne m’y suis pas laissé prendre. Avec beaucoup de précaution, je les ai enveloppées dans du papier journal et j’ai soigneusement ficelé le paquet. Et j’ai jeté le tout dans la chaudière.

Bernard Friot

Histoires pressées

Milan Poche

Questions :

1. Qui a écrit ce texte ?

2. De quel livre est tiré ce texte ?

3. Comment appelle-t-on ce genre littéraire ?

4. Où se passe l’histoire ?

5. A quel moment se passe-t-elle ?

6. Pourquoi le personnage a peur ?

7. Que fait-il pour éviter que la chose ne se réveille ?

8.Le personnage est un garçon ou une fille ? Explique ta réponse.

9. Une fois la lumière allumée, que découvre le personnage ?

Pourquoi est-il déçu ?